Présentation

  • Description du projet

    Le projet vise à valoriser les compétences et le savoir-faire de la communauté tunisienne résidente en
    suisse afin d’améliorer son implication dans le développement socio-économique de la Tunisie à travers quatre composantes :

    1. Soutien au renforcement du dispositif institutionnel d’accompagnement des Tunisiens résidents à l’étranger
    2. Initiatives pour le développement
    3. Transfert de compétences
    4. Facilitation en Suisse de la mise en oeuvre de l’accord relatif à l’échange de jeunes professionnels

    Une attention particulière sera accordée aux initiatives dans les régions défavorisées afin d’activer des synergies avec les politiques nationales et les autres activités de la Coopération suisse en Tunisie.

  • Le contexte

    Les membres de la communauté tunisienne résidente en Suisse sont à la fois attaché(e)s à la Suisse, étant leur pays d’accueil ou ils/elles ont réussi à se perfectionner professionnellement et dans lequel ils/elles ont de profondes attaches sociale set familiales ; et à la Tunisie, leur pays d’origine, auquel ils/elles appartiennent et pour lequel ils affichent la volonté de contribuer à son développement. Une étude entreprise par le Centre Coopération & Développement (CODEV) de l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL) a pu confirmer ce constat.

    Le projet CTRS est une initiative de la Coopération suisse en Tunisie. Il intervient dans un cadre coopératif avec le Gouvernement Tunisien, et en synergie avec les efforts de la Tunisie pour dynamiser l’implication des Tunisiens résidents à l’étranger dans le processus du développement national et local.

    Le projet s’inscrit également dans le cadre d’autres initiatives soutenues par la Suisse « Mainstreaming Migration », « Joint Migration and Development Initiative (JMDI) » et « Strengthening African and Middle Eastern Diaspora Policy through South-South Exchange (AMEDIP) » au profit d’un renforcement du dispositif institutionnel et de la coordination interministérielle pour l’appui des Tunisiens résidents à l’étranger.

  • Unité d’exécution du projet

    Sous la supervision générale de la Directrice de Coopération et du Chef Domaine Migration et Protection, l’unité d’exécution du projet consistera en un Chef de Projet et un/e Chargé(e) de Projet en Tunisie ainsi que d’une Chargée Migration et Développement en Suisse.

  • Accord jeunes professionnels

    Dans le cadre du partenariat migratoire, la Suisse et la Tunisie ont signé un Accord relatif à l’échange de jeunes professionnels le 11 mai 2012. De jeunes professionnels peuvent obtenir une autorisation de travail et de séjour de durée limitée (18 mois au maximum) dans le but de parfaire leurs compétences. Avec leur retour en Tunisie, ces jeunes seront en mesure de mettre leurs acquis au service du développement du la Tunisie. Ainsi, le projet facilitera la mise en oeuvre de l’Accord en Suisse. L’accord est ainsi entré en vigueur le 17 août 2014.